Actualité 24h du Mans : tout ce qu’il s’est passé pendant la course

Actualité 24h du Mans : tout ce qu'il s'est passé pendant la course

La 90e édition des 24 Heures du Mans, la plus grande course automobile d’endurance au monde qui s’est déroulée en France, au Mans, restera à jamais gravée dans les mémoires. Voici un récap sur tout ce qui s’est passé durant les deux jours de cet événement sportif (samedi 11 au dimanche 12 juin 2022).

Une cinquième victoire pour la voiture Toyota

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 24 Heures du Mans (@24heuresdumans)


Devant un public de 244 200 personnes, la voiture Toyota N° 8 est sortie vainqueur de la 90e édition des 24h Mans 2022 sur le circuit mythique de la Sarthe. À bord du véhicule Toyota, se trouvaient le pilote Néo-Zélandais Brendon Hartley, le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Ryo Hirakawa, tous de grands pilotes en ascension.
Ce qui aligne cinq victoires respectives pour le constructeur japonais TOYOTA. Grâce à cette nouvelle, Toyota est à égalité avec les géants de l’automobile Porsche et Audi.

Une première dans la Sarthe pour Glickenhaus

Après avoir échoué aux portes du 24h Mans 2021, la voiture Glickenhaus peut se satisfaire d’avoir réussi sa propre course cette saison. En effet, le rêve du constructeur américain s’est en partie réalisé grâce à sa troisième place sur le podium des 24h du Mans 2022. Un sans-faute réalisé par le N° 709 Glickenhaus.</p

Alpine n’a pu récolter les lauriers escomptés

En effet, l’équipe Alpine de Philip Sinault a été submergée par des problèmes techniques au début des 24 Heures du Mans 2022. Leur traversée s’est soldée par une anonyme 23 e place au général. Cela est dû à leur Bop (Balance of Performance) modifié la veille du départ. La voiture Alpine aurait perdu 13 chevaux dans les 580 chevaux qu’elle possédait au début.

Jota a dominé le LMP 2

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 24 Heures du Mans (@24heuresdumans)


Comme toujours, une course passionnante était attendue. La voiture de l’équipe Jota était en bon état et roulait à un rythme soutenu. L’équipe de Vincent Vosse, WRT, n’a pas eu la même joie que lors de sa 31e victoire l’an dernier, mais ce sont les Britanniques qui ont été bons sur l’ensemble de la course. Malgré une très belle course cette année, le Polonais n’a rien pu faire pour arrêter l’imparable Jota qui le devançait de 2’20 ». D’ailleurs, l’autre Jota N° 38 occupe la troisième place et la TDS Racing X Vaillante avec Nyck de Vries termine quatrième au classement.

La corvette démissionne et Porsche remporte son duel face à Ferrari

La Corvette N° 63 d’Antonio Garcia et celle d’Alexander Sims, la Corvette N° 64, n’ont pas eu de chance aux 24h du Mans cette année. La Corvette N°64, bien qu’elle ait réalisé le tour le plus rapide en piste, a été contrainte d’abandonner alors qu’elle se battait pour reprendre la tête de la catégorie LM GTE PRO. La Corvette Racing a fini par abandonner la course le dimanche à 9 h 30 laissant la place à Porsche et Ferrari. En effet, profitant d’une crevaison de sa concurrente, l’AF Corse N° 51, le 911-RSR N° 91 de Frédéric Makowiecki, Richard Lietz et Gianmaria Bruni s’imposent avec une avance de 42 secondes et l’autre Ferrari, le N° 52 finit troisième. Une victoire qui lui avait échappé depuis 2018.

En définitive, la 90e édition des 24h du Mans 2022 a été une aubaine pour certaines firmes. Quant aux autres, déçus de leurs prouesses, rendez-vous à la prochaine édition 2023 des 24h du Mans. Il faut d’ailleurs rappeler que cette édition à venir n’est pas à rater, car de grands constructeurs viendront se livrer bataille.

crédit photos : .24h-lemans.com